LA PRISE EN CHARGE FINANCIERE DE VOS FRAIS D’HOSPITALISATION


Les frais fixés et pris en charge par les organismes d’assurance maladie :

 
( le taux de prise en charge par l’assurance maladie est fonction de l’affection médicale dont vous souffrez) : 

      - Les frais de séjour : ils couvrent les soins courants, les frais d’hébergement et les médicaments.

      - Les actes médicaux : les honoraires des praticiens, frais de laboratoire, de radiographies…


Les frais pouvant être pris en charge par votre assurance complémentaire, votre mutuelle (CMU le cas échéant) ou restant à votre charge :

      - Le forfait journalier : il s’agit de votre contribution réglementaire aux frais d’hébergement des établissements de santé. Son montant est fixé par arrêté ministériel. Il est facturé du jour d’entrée au jour de sortie compris. Vous devez le régler même si vous êtes pris en charge à 100%. Votre mutuelle ou complémentaire santé peut le couvrir, consultez-la avant votre hospitalisation. Vous en êtes exempté(e) dans certaines situations (accident de travail ou maladie professionnelle, 6ème mois de grossesse, invalide de guerre..)

      - Le ticket modérateur : il correspond à la partie des frais non remboursés par la sécurité sociale. Celui-ci peut-être pris en charge par votre mutuelle ou complémentaire santé. Si vous ne possédez pas de mutuelle ou de complémentaire santé, vous devrez payer en règle générale 20 % des frais de séjour.

      - Les suppléments hôteliers : la clinique met à votre disposition des chambres individuelles justifiant la facturation d’un supplément journalier pouvant être pris en charge partiellement ou totalement par votre mutuelle, mais en aucun cas par l’assurance maladie.

A votre demande, l’établissement peut vous fournir diverses prestations hôtelières (téléphone, télévision, fournitures incontinences, entretien du linge, repas accompagnant..) qui restent à votre charge.